Milos island, hotels apartment studios Greece Plaka


German French Italian Greek English
Venus de Milo
Hôtels - Chambres/Appartements/Studios - Villas for Rent - Moulins à vent
Camping - Location de voitures - Restaurants - Wedding planning - Plages
Excursions - Agences de Tourisme - Terrains à vendre - Agritourisme
EMPLACEMENT - VILLAGES - RENSEIGNEMENTS - MONUMENTS - GEOLOGIE - HISTOIRE - LIENS - PLAN DU SITE
 
Adamas - Triovassalos and Plakes - Plaka - Tripiti - Pollonia - Klima
 
   
 
Milos Plaka, Cyclades - Grèce
     
Milos Plaka, Cyclades - Grèce
Milos Plaka, Cyclades - Grèce
Milos Plaka, Cyclades - Grèce
   
   
Milos Plaka, Cyclades - Grèce   Milos Plaka, Cyclades - Grèce   Milos Plaka, Cyclades - Grèce  
      Milos Plaka, Cyclades - Grèce    
(Cliquez sur les photos svp)

La capitale de l’île

La capitale de l’ île est Plaka. Celle-ci commença à connaître une grande expansion après la destruction et l’abandon de Paléa Chora. Quand il n’y eut plus assez de place dans les murs de Kastro, les réfugiés commencèrent petit à petit à transporter des matériaux de leur ville détruite et à construire des maisons à l’extérieur des murs vers le sud.

La nouvelle ville prit le nom de Plaka, à cause de son terrain presque plat. Son architecture, populaire typiquement îlienne, son climat doux et le panorama magnifique sur le golfe de Milo sont quelques-uns des éléments qui la caractérisent. Les petites cours blanchies à la chaux et les balcons fleuris qui bordent les étroites ruelles dallées dans lesquelles nous déambulons sont si coquettement tenus que cela nous donne une sensation d’intimité et de chaleur.

Nous trouverons dans cette bourgade traditionnelle un grand nombre de services publics ainsi que le musée archéologique et le musée d’art populaire qui gardent l’héritage culturel depuis le plus lointain passé jusqu’au plus récent. Les églises, par leur présence, témoignent de toute l’histoire de cette colline volcanique depuis l’époque des premières habitations jusqu’à nos jours.

La région au sommet de la colline s’appelle Kastro (citadelle). Elle est à présent inhabitée mais sa riche histoire commence dès l’abandon de la cité antique de Klima au 5ème ou 6ème siècle ap. J.C.

Au sommet de la citadelle, le voyageur d’aujourd’hui pourra visiter l’église de Kimissi tis Théotokou (l’Assomption) ou Messa Panaghia.

En descendant le sentier vers Plaka, sur la gauche nous pouvons voir une autre belle église: celle de Ypapanti tou Christou (la Présentation du Seigneur) ou Thalassitra qui, jusqu’en 1800 environ, n’était qu’une vieille église toute petite. Avec le développement de Kastro, elle ne couvrit plus les besoins des chrétiens qui décidèrent d’en construire une plus grande et plus belle en 1839.

Kastro offre encore au visiteur une vue splendide sur tous les points de l’horizon. De là-haut, nous avons la possibilité de découvrir presque toute l’île comme vue d’avion et même parfois quand le temps est clair, notre regard peut rencontrer d’autres îles de la mer Egée. Nous pouvons aussi admirer un fabuleux et inoubliable coucher de soleil. Les couleurs pourpre et or que prennent le ciel et la mer juste avant que le soleil ne se couche, restent dans la mémoire et ajoutent à la couleur de Milos.

Notre tour dans Plaka continue avec la visite, à l’extrémité ouest du village, de l’église de Gennissi tis Théotokou (Naissance de la Vierge) ou Korfiatissa, perchée sur un piton rocheux d’où l’on a une vue superbe. La date de sa construction n’est pas précise, mais d’après certains indices, on suppose qu’elle aurait été édifiée en 1810 ou un peu après par la commune de Milos.

Près de l’église de Korfiatissa, l’église catholique Panaghia tonne Rodonne (la Vierge des Roses), prouve l’existence de Catholiques dans l’île depuis l’époque de la domination vénitienne. Elle fut édifiée par Louis Brest en 1823 comme nous l’indique l’inscription en français au-dessus de l’entrée. Son tombeau se trouve à l’intérieur de l’église et porte une note biographique sur les années pendant lesquelles il vécut (1789-1862).

Le musée d’Art populaire fait face à l’église de la Korfiatissa. En marchant Marchant à travers les ruelles enchevêtrées et les maisons toutes blanches, nous arrivons devant un bel édifice assez imposant. Il fut bâti au début du 20ème siècle pour abriter les services de la commune. Depuis 1985 s’y est installé le musée archéologique de l’île dans lequel on peut admirer des œuvres d’art qui reflètent toute l’histoire de l’île depuis le néolithique.


Adamas - Triovassalos and Plakes - Plaka - Tripiti - Pollonia - Klima

Analyse conseillée:
1024x768
© Mallis Publishings Réalisation: Edition Mallis
photos: Nikos Vitsovits
contactez-nous
Milos