Milos island, hotels apartment studios Greece La Venus de Milos


German French English Italian Greek
Venus de Milo
Hôtels - Chambres/Appartements/Studios - Villas for Rent - Moulins à vent
Camping - Location de voitures - Restaurants - Wedding planning - Plages
Excursions - Agences de Tourisme - Terrains à vendre - Agritourisme
EMPLACEMENT - VILLAGES - RENSEIGNEMENTS - MONUMENTS - GEOLOGIE - HISTOIRE - LIENS - PLAN DU SITE
 
L’histoire de Milos - La Venus de Milos - Plus d’histoire - Histoire de l’économie
 

Venus de Milos«La Vénus de Milos» éternelle beauté

«La Vénus de Milo est maintenant installée dans le palais de la capitale du monde civilisé, au Louvre à Paris ...Celui qui y a vu la Vénus de Milos, a l’impression, en sortant de la salle, que le musée du Louvre ne renferme rien d’autre que Vénus. Cette impression restera profondément gravée dans sa mémoire».
Joseph Hadzidakis, 1927

Le 8 avril 1920, jour où Milo devient plus connue dans le monde, un habitant de Plaka, Iorgos Kendrotas, retourne son champ dans la région du site archéologique. Il découvre alors une petite grotte recouverte de terre qui s’avéra par la suite être une tribune du stade de la cité antique et à l’intérieur de laquelle se trouve la moitié de la statue de Vénus.

Par hasard, un officier français, Olivier Voutier, et deux marins du navire français Estafette qui mouillait dans le golfe de Milo pour une visite de quelques jours, se trouvaient près de lui. Ceux-ci tombent en admiration devant la découverte et réussissent à convaincre le paysan de chercher l’autre moitié de la statue. Celle-ci est bientôt retrouvée avec deux bustes (hermès), l’un de Mercure jeune et l’autre d’Hercule âgé. Ces trois statues se trouvent aujourd’hui au musée du Louvre.

Voutier a immédiatement compris la valeur artistique de la statue et se met à la dessiner, alors que parallèlement, il informe son commandant et Louis Brest, vice-consul de France à Milo afin de négocier son achat. Un premier accord est ainsi conclu avec Kendrotas en attendant que le consul de France à Istanbul soit informé. Celui-ci reçoit plusieurs messages: le navigateur français Dumont-d’Urville qui a vu la statue le 19 avril 1820, lui en parle avec enthousiasme, Voutier la lui décrit avec les meilleurs termes alors que la lettre de Louis Brest se trouve entre ses mains. Il décide donc de faire l’acquisition de cette fameuse statue et envoie le troisième secrétaire de son consulat, le Comte de Marcellus à Milo pour effectuer cet achat. Celui-ci y parvient en dépit de circonstances difficiles.

En effet, Kendrotas, sous la pression des notables de l’île, l’avait vendue à un certain Makarios Vergis, prêtre, qui l’avait achetée pour le compte de l’interprète de l’armée turque, Nicolas Mourouzi, Prince de Moldavie. Après en avoir enfin prit possession, le consul français, le Marquis de Rivière offrit la Vénus au Roi de France Louis XVIII afin qu’elle soit exposée au musée du Louvre pour y être admirée par des milliers de gens.

Depuis, bon nombre d’études ont été faites et beaucoup de choses écrites sur ce célèbre chef-d’œuvre, mais il reste encore beaucoup de points d’interrogation. Des questions comme la date de sa création, le nom du sculpteur, l’endroit où elle se trouvait, si elle faisait partie d’un ensemble avec le dieu Mars, etc., restent encore sans réponses.

Il semble certain, cependant, qu’elle date de l’époque hellénistique, c’est-à-dire après 323 av. J.C. (probablement dans les années 150-50 av. J.C.) et encore plus certain que c’est une œuvre d’art au rayonnement international qui montre le degré de civilisation et de sensibilité des Grecs anciens et en particulier des Miliens.
(Photography: Lizzy Kalliga)



L’histoire de Milos - La Venus de Milos - Plus d’histoire - Histoire de l’économie

Analyse conseillée:
1024x768
© Mallis Publishings Réalisation: Edition Mallis
photos: Nikos Vitsovits
contactez-nous
Milos